Mot du maire

Très Saint-Rédempteur… Tournée vers la nature!

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté que le conseil municipal de Très-Saint-Rédempteur vous accueille sur son site internet.

Situation géographique et population

Notre municipalité fait partie de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. Elle est située entre la frontière de l’Ontario et la ville de Rigaud, juste à l’ouest du Mont Rigaud. Notre territoire est traversé par la route 325 et possède une superficie de 25 kilomètres carrés.

Notre population compte présentement près de 946 personnes et est principalement constituée de jeunes familles, de travailleurs autonomes et de jeunes retraités. Très-Saint-Rédempteur est une localité à vocation résidentielle, agricole, équestre et récréotouristique.

Un endroit où il fait bon vivre!

Avec son décor pittoresque, ses boisés luxuriants et sa tranquillité, nous pouvons dire avec assurance que notre petit coin de pays est un véritable « havre de paix » où il fait bon vivre!

Dans le petit village, à proximité de notre belle église centenaire, nous trouvons le bureau municipal, la bibliothèque ainsi qu’un centre communautaire doté d’un terrain de jeu et d’un terrain de balle, à la disposition des citoyens.

Tout en conservant son caractère champêtre, la municipalité reste à l’affut des nouvelles technologies.  C’est ainsi que la fibre optique alimente maintenant notre centre communautaire et grâce à la Coop CSUR, créée par un groupe de bénévoles, les citoyens de notre région peuvent bénéficier du service internet haute vitesse.

Notre histoire

Les débuts de Très-Saint-Rédempteur remontent à 1801 alors que la 9e concession, le rang Ste-Madeleine appelé par la suite « Le Grand Brûlé », faisait partie de la Seigneurie de Rigaud.  Par la suite, cette concession porte le nom de « Bois-Franc », jusqu’à ce qu’elle soit désignée sous le nom de « Mont-Oscar ».  Un moulin à farine fut construit et les employés de monsieur McDonnell construisirent leurs maisons autour du moulin, si bien que bientôt surgit un village.  Son fils, Oscar McDonnell, né en 1854, devait devenir l’un des plus brillants journalistes du Haut-Canada et c’est d’ailleurs en son nom que la municipalité a désigné sa toute dernière rue.

C’est le 30 décembre 1880 que la municipalité de Très-Saint-Rédempteur est érigée en corporation municipale.  Par la suite, au fil des ans, la municipalité s’est développée tout doucement, dans le respect de ses richesses et de sa qualité de vie.  Appuyé par son plan d’aménagement, sa réglementation solide par rapport à la protection du massif du mont Rigaud et de la zone agricole, elle a su maintenir sa vocation tout en améliorant la qualité de vie de ses citoyens.

Nous vous invitons à parcourir notre site et à y revenir régulièrement en souhaitant qu’il vous donne le goût de nous visiter et de nous rencontrer.

Bonne navigation!

Le maire, Jean Lalonde

Pin It on Pinterest